ÉPISODE 05 – Dénonce ou Défonce ?

Épisode 05 – Dénonce ou Défonce ?

Attention, vous allez devoir faire tourner votre cerveau plusieurs fois dans votre boite crânienne pour le rendre disponible pour notre nouveau podcast. Mais commencez par ces quelques réclames « coup de coeur ».

Les coups de Coeur

Arno : Système D, la petite émission d’Arte qui aide à faire du cinéma mais avec trois fois rien et beaucoup d’intelligence. Système D (page Viméo qui héberge presque toutes les émissions).

Laurent : Le cinéma est politique, un grand crédo de Laurent : www.lecinemaestpolitique.fr

Le Clash

L’enjeu du clash de cet épisode est le livre de Frédéric Beigbeder, 99 frs. Attention !!! Nous allons parler sans contrôle et donc les risques de spoilers seront très (trop) nombreux pour ceux qui n’auraient pas lu le livre.

Téléchargez et écoutez cet épisode, puis décidez si les arguments de Laurent
ou d’Arno vous ont convaincu et VOTEZ.

Votre vote est primordial car il détermine qui soumettra
le prochain objet culturel au Bro Clash.

Bonne écoute, n’oubliez pas de voter et cultivez vous bien !


  • Je vote pour Arnaud (64%, 9 Votes)
  • Je vote pour Laurent (36%, 5 Votes)

Loading ... Loading ...

8 responses to “ÉPISODE 05 – Dénonce ou Défonce ?

  1. Mentine

    Woah prems’ dites donc!
    Je n’ai pas lu le livre, mais le souvenir que j’ai du film (que cet épisode a bien ravivé) c’est une grande dextérité dans le rythme du récit et un humour cynique à souhaits -mention spéciale à feu Jocelyn Quivrin- , mais au final un gros flan futile qui pseudo dénonce la société de consommation, et qui en réalité est égo-centré sur les petits problèmes du personnage principal. Donc je vote Arnaud, bien que je soutienne laurent pour L’Amour extra-large que j’adore aussi. 🙂

    Comment ça je n’ai pas le droit de voter parce que je n’ai pas lu le bouquin?

    Be seeing you,
    Mentine

    • Laurent

      Bravo pour avoir été prem’s ! Mais moins bravo pour le vote ! (Je plaisante…) Et ravi de voir que quelqu’un à vu « l’amour Extra Large » ! C’est vrai que la prestation du regretté Jocelyn Quivrin est excellente. Merci pour le commentaire !

  2. A y’est voté!! Je dois dire que le fait de vous avoir entendu débattre de 99 m’a donné envie de relire, et oui relire le bouquin car le film est misère, malgré un Dujardin……Dujardin. je crois si mes souvenir sont bons d’avoir dévorer le livre en une après-midi alors qu’habituellement il me faut 2 mois. Je voulais aussi vous remercier de faire un podcast original et d’avoir….le plus important…..améliorer le son!!!!! Ah au fait, j’ai voté Arnaud car même si le bouquin est énorme, il manque un quelque chose…..comme une bonne adaptation ciné.

    A bientôt sur l’oiseau bleu

    Caresses et bises à l’oeil

  3. Me voilà bien embêté pour voter.
    Comme Mentine je n’ai fait que voir le film
    Je ne pense pas que le film aurait gagné à avoir un personnage plus profond et plus motivé: ca ne semblait pas le but du récit.
    Par contre ca me semble pas être le monument que Laurent décrit, et je reste grand fan de Fight Club, j’ai donc du mal a mettre les 2 sur un pied d’égalité
    Alors, malgré le peu de légitimité que j’ai à trancher sur ce sujet, je vais voter Arnaud !

    • Les deux romans (99frs et Fight CLub) peuvent largement se mettre sur le même plan, car entre la forme et le fond, l’un et l’autre offrent de brillantes démonstrations de dérive systémique moderne.

      Mais je dois avouer que je préfère Palahunk, qui est plus radical, certes, mais tellement plus utopique au final. Si tu ne l’as pas lu je te conseille vraiment Monstres Invisibles.

      Par contre, je suis très surpris que autant de monde semble avoir lu livre sans avoir vu le film. Je suis peut-être juste un vieux fan de Yann Kounen, de l’époque du court métrage sur les sorcières sur le parvis de la Défense et du Dobermann ultra-violent et mal pensant comme il faut. 😉

      • M_LaMaudite

        Histoire de faire l’inverse de beaucoup de monde : je n’ai pas lu le livre mais je me souviens avoir beaucoup aimé le film. Et merci Arnaud, tu viens de me faire découvrir que c’est bien Jan Kounen qui a réalisé Gisèle Kérozène… J’avais beaucoup aimé le court-métrage sans pour autant prêter attention au réal. – comme d’hab…
        Vu que personne n’a vraiment de légitimité, j’ai moi aussi voté Arnaud 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *